A la UneACTUALITESJUSTICEPOLITIQUE

Seydina Oumar Touré écrit au Président du Conseil Constitutionnel…

Monsieur le Président du Conseil Constitutionnel

L’histoire révèle que les hommes qui dirigent le monde sont des personnages politiques mais les personnes qui influent réellement sur l’histoire des êtres humains et leur existence sont les hommes qui rendent la justice, donc les juges.

L’exemple de la souffrance de l’homme noir aux États Unis d’Amérique, durant des siècles en est l’exemple le plus évocateur, lorsqu’un juge qui savait le système occidental si puissant, contre l’égalité des hommes, avait quand même pris la responsabilité de mettre fin à la ségrégation raciale.

Nous ne sommes pas dans le même contexte aujourd’hui et les enjeux diffèrent mais vous faites face à un puissant système, qui a fini de prouver à la face du monde que l’intérêt de la patrie reste, pour les personnes qui le composent, un slogan qui motive des avantages personnels.

Dans votre carrière de magistrat, vous avez sûrement rendu des milliers de décisions mais aucune n’aura le retentissement et la portée de celle que vous êtes appelés à rendre demain et dans les prochains jours.
Vous avez la chance parmi 17 millions de Sénégalais de faire un choix, de dire le droit et surtout d’avoir le courage de dire la vérité devant Dieu et devant le monde entier.

Le peuple sénégalais est avec vous, le droit est avec vous et Dieu tout puissant est avec vous, alors ne ratez pas l’occasion d’entrer dans l’histoire de la plus belle des manières.

Réparez l’injustice que le Sénégal et les sénégalais subissent depuis 3 années maintenant pour satisfaire la volonté d’individus à qui le Sénégal a tout donné mais qui, aujourd’hui veulent tout prendre au Sénégal et aux sénégalais.

* Par Seydina Oumar Touré USJ /Senegaal Gü Deggü

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page