ACTUALITESUNE

Dialogue : « Ces concertations seront un gage pour l’organisation d’une présidentielle apaisée » (PSD/Jant BI)

C’est à travers un communiqué que Le Bureau Politique du PSD/JANT BI dit noter avec satisfaction la volonté exprimée du Président de la République, Macky Sall, d’ouvrir un dialogue national.

Pour le PSD/JANT BI, ce dialogue qui vent à son heure va « non seulement apaiser le climat politique et social tendu, mais également permettra aux différentes parties prenantes de jeter les bases d’une réflexion dépassionnée pour une meilleure sécurisation de nos ressources naturelles et privilégier les intérêts vitaux de notre pays. » Le président Mamour Cissé et ses camarades du PSD JANT BI acceptent, sans Condition aucune, la main tendue du Président de la République et s’engage à participer pleinement aux travaux de ce dialogue.

Le PSD JANT BI considère par ailleurs que dans un contexte sous régional lourd et menaces, la concertation avec les différentes forces vives de notre nation est un impératif.

« En réunissant tous nos acteurs politiques, civils et religieux sur une même table, ce dialogue sera une belle occasion pour repenser et restructurer durablement nos modes d’expression, et d’exercice de nos libertés individuelles et collectives dans le respect de nos lois et règlements, de nos Institutions et des personnes dépositaires de l’Autorité Publique », lit-on dans le communiqué du parti.

Le PSD JANT BI est assuré d’ores et déjà que les conclusions qui seront issues de ces concertations seront un gage pour l’organisation d’une élection présidentielle apaisée, ouverte et transparente.

Dans ces conditions, le PSD JANT BI a noté toute sa satisfaction sur l’acceptation de certaines formations politiques et de la société civile à participer à ce dialogue sincère et que nous souhaitons voir ancré dans les annales de l’histoire politique de notre pays.

A ceux qui sont encore hésitants ou même réticents, le PSD JANT BI leur demande de ne pas aller à contrecourant de nos traditions de dialogue et leur lance un appel solennel pour rejoindre, le moment venu la table des concertations.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page